TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum

TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE
Jeu par forum de simulation politique et économique d'un régime communiste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Histoire du SSE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum -> INSTITUTIONS -> Institutions du secret
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Convictine
Merksiste

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 298
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien (ou Classique)

MessagePosté le: Mer 20 Sep - 11:42:15 (2017)    Sujet du message: Histoire du SSE Répondre en citant

Renaissance du SSE

Le SSE fut recréé d'après le service du même nom datant de la période admyrienne.

Il bénéficia de la part du SOD des financements les plus importants.

Les responsables admyriens de l'ex-SSE constituèrent l'équipe dirigeante, sous la direction de Brouillardine, homme de confiance de Convictine le "Dirigeant Suprême".

Le SSE se mit à embaucher de manière exponentielle. Puis il se structura mieux grâce aux conseillers valdisks qui lui furent affectés.


Premier âge d'or

Voilà qui permit au SSE de remédier à de nombreuses tentatives d'organisations dissidentes. Ce travail renforçait celui des partisans du Parti Merksiste-Luniniste et de l'Armée du peuple dans la traque des ennemis du Peuple.

Donc tout commença très bien pour le SSE. Il était devenu en très peu de temps l'Institution la plus importante du pays, de quoi pérenniser la dictature de Convictine.


Coupe budgétaire de septembre 2017

Mais la non-confirmation de l'aide valdiske pour Septembre 2017 obligea l'état territorien à suspendre soudain le financement des services secrets le fameux Service de Sécurité d'État (SSE). La plupart des agents du SSE furent ainsi mis au chômage sans que l'intégralité de leur salaire ait pu être versé, et il n'y eut plus d'agents disponibles que les seuls bénévoles convaincus de leur devoir merksiste.

C'était un peu embêtant pour le SSE qu'il doive cesser en pratique la surveillance étroite des mouvements d'opposition, après l'avoir si bien menée et être en mesure de les neutraliser, mais le fichage déjà si amplement réalisé permettrait facilement de reprendre les infiltrations et surveillances, et de déclencher si besoin de vastes séries d'arrestations.

En attendant, la plupart des affaires et opérations spéciales furent suspendues ou reclassées à un niveau de priorité inférieur, et d'autres furent même classées ou abandonnées. Ces reclassements occupaient même trop les bénévoles soucieux de conserver la cohérence du SSE, mais débordés par les effets soudains de la coupe budgétaire.

Après une vaste purge de la société, où beaucoup d'opposants avaient disparu à jamais, le SSE ne fut pratiquement plus en mesure de poursuivre la politique de la terreur si bien initiée, et dut se limiter momentannément à plus ne faire disparaître que les opposants les plus dangereux.

À l'heure où l'économie nationale, après un bref sursaut, semblait retomber dans la si grave pénurie de l'après-guerre, cette situation inquiétait les merksistes purs et durs, mais soulageait évidemment la société territorienne du poids de la terreur. Certaines personnes reprenaient espoir quant à la liberté de parole, d'association, de revendication même en dehors du merksisme-luninisme.
_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Sep - 11:42:15 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Convictine
Merksiste

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 298
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien (ou Classique)

MessagePosté le: Lun 20 Nov - 07:33:23 (2017)    Sujet du message: Histoire du SSE Répondre en citant

Octobre noir : émeutes populaires, attentats sanglants, déclarations d'indépendance

Octobre fut un mois terrible pour les services secrets. La faillite momentannée de l'économie territorienne (demandant toujours plus pour gagner toujours moins) provoqua des flambées de colères populaires impossible à maîtriser. Pendant ce temps, la FSK, les services secrets kolozistanais, jetait de l'huile sur le feu par diverses actions menées sous couvert d'un mouvement « républicain » : provocation aux manifestations, série d'attentats meurtriers, déclarations d'indépendance de communes. À la traîne, le SSE se contentait de lister les affaires et d'envoyer des enquêteurs seulement aux plus graves d'entre elles. Et les enquêteurs, débordés, manquant de tout, recouraient à de sales besognes, en vain.

Novembre : vers la coopération triangulaire


Si le pouvoir merksiste ne tomba pas à ce moment-là au SOD, ce fut grâce à l'injection dans l'économie territorienne de l'aide valdiske. Sitôt la reprise du rationnement et la paie des salaires, lmes manifestations décrurent puis disparurent du paysage politique. La FSK se lassa aussi à opérer en dehors de l'esprit populaire. Les alliés valdisks comprirent quant à eux l'intérêt du SSE et prirent en charge dès ce moment le financement, la formation et la coopération avec le SSE.

Les affaires de déstabilisation dudit mouvement « républicain » apparurent cependant peu à peu liées peu ou prou à des agents de la FSK. L'enquête promettait d'être complexe. Convictine comprit immédiatement que le but avait été dans toutes ces affaires de faire tomber le pouvoir merksiste en l'acculant à de sanglantes répressions pour enchaîner le cycle violence-répression de manière fatale. Convictine encouragea Mama Integra une ancienne avocate futurienne, à créer le Comité Indépendant d'Enquête sur les Attentats. Mais ce CIEA réclamait toutes les informations confidentielles en lien avec les affaires, ce que le SSE refusait. Convictine contraignit donc le SSE pour qu'il coopère sans restriction.

Dans le même temps, le pouvoir merksiste dut protégre ses institutions et charger le SSE de leur surveillance.

Ces affaires de déstabilisation furent centralisées au niveau du CIEA auquel la mission militaire valdiske offrit de mettre à disposition les moyens de la police militaire valdiske. Le SSE ne pouvant refuser de coopérer finança sur ses propres fonds venus du Valdisky le travail du CIEA. C'est ainsi qu'une coopération triangulaire se mit en place.

Puis des instructeurs spéciaux valdisks commencèrent à former des agents spéciaux territoriens. Les services secrets valdisk et territorien ouvrirent l'un à l'autre leurs dossiers. Une première rencontre fit organisée dans la ville secrète de Violëtgrad afin d'échanger sur les méthodes des deux services.

Le SSE à nouveau financé, Brouillardine, son Commissaire Général, assura la priorité du domaine de l'intelligence sur celui de l'action. La politique extérieure du SOD s'alignait de toutes façons sur celle de l'allié valdisk, moins offensive au plan intermicromondial. Et concentrer le travail du SSE sur des mission d'analyse permettrait d'optimiser le travail du SSE même par manque éventuel de financement.

Le SSE put aussi recommencer son travail de sape des mouvements d'opposition. La peur revint parmi les dissidents, bien que d'un autre côté le pouvoir merksiste ait pris la mesure des émeutes et décidé de travailler à une forme de démocratisation limitée.
_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:57:32 (2018)    Sujet du message: Histoire du SSE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum -> INSTITUTIONS -> Institutions du secret Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com