TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum

TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE
Jeu par forum de simulation politique et économique d'un régime communiste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum -> INSTITUTIONS -> Armée et administrations militaires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Convictine
Merksiste

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 298
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien (ou Classique)

MessagePosté le: Ven 13 Oct - 10:31:19 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Suite de :
http://repdem.cforum.info/t145-Aeroport-International-d-El-Futuro.htm#p371
 
Le siège de la Commission Centrale Militaire Populaire était l'ancienne préfecture d'Ogresse (renommée Rouge-Liesse). Ce bâtiment était solide et debout, bien que rongé d'impacts et marqué par l'incendie et le pillage. Mais des vitres avaient été posées, l'électricité et l'eau rétablies. L'intérieur avait été repeint... en gris souris, et réaménagé. La sobriété des meubles contrastait avec le rococo des décorations encore assez visibles tout autour de l'escalier monumental. Les Valdisks virent que les immenses portraits de Vladimir Violët, Convictine et Shin Jae-Min figuraient à la meilleure place, on ne pouvait certes les manquer.
 
Dans le vaste salon, deux personnages accueillirent les arrivants :
 

Celui qui parla avait un charisme sombre, une allure très austère; et il devait effrayer le commun des mortels :

 

le Commissaire Général Délo Alansky, dit Brouillardine
  
- Très heureux de vous rencontrer, Camarades, je suis Délo Alansky, alias Brouillardine. Je dirige les services secrets, c'est-à-dire le Service de Sécurité d'État; je suis en outre Commandant de l'État Major des Divisions du Nord de l'Armée du Peuple. Ne vous étonnez pas qu'on ait simplifié par le titre de commandant tous les titres militaires…
 

Un second homme se présenta, qui avait l'air tout de même plus sympathique :



le Commandant Stratégiev
  
- Enchanté Camarades. Commandant Stratégiev, de la Commission Centrale Militaire Populaire, qui est la direction suprême de l'Armée du Peuple. Je suis aussi le Commandant de la Division "Avant-Garde du Merksisme-Luninisme" (division Ouest du District 04).
 

Brouillardine proposa que tous s'asseyent pour une collation. À la mode territorienne si austère, il pensait que servir de simples fonds de verre était chose normale. Il demanda :

 
- Vaudka ou terrotch ?… Camarades, je présume que vous voulez connaître notre situation militaire ? Ou bien peut-être parler de votre base ? Du TRM ? De vos amis et ennemis ?
_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Oct - 10:31:19 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mission militaire Valdisk
Diplomate

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2017
Messages: 30
Origine ethnique: Origine étrangère

MessagePosté le: Sam 14 Oct - 22:59:38 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Markov commença par saluer militairement ses hôtes, l'air grave. L'ambiance générale au S.O.D était loin d'être réjouissante entre l'aspect misérable de la population minée par la guerre et l'austérité convictinienne de l'Etat territorien.


- Enchanté commandants Alansky et Stratégiev. Je suis le Major Markov de la DVM, le renseignement militaire de la RPV, et voici le Sous-Lieutenant Gorbulski, qui sera l'attaché militaire en poste.


Merci. Nous ne prendrons pas d'alcool. Les règles strictes en mission nous l'interdisant.


Nous sommes venus pour coopérer de pays merksiste à pays merksiste, égaux en négociations. Nous avons besoin de renseignements sur la situation au S.O.D si nous voulons oeuvrer pour le mieux dans l'intérêt de nos deux nations. Je suis ici avec mon collègue pour établir ce lien entre nos deux nations et faciliter les échanges sur les actions à mettre en oeuvre au point de vue humanitaire et militaire.


Premièrement... Markov fit signe à Gorbulski, qui portait un uniforme de l'Armée Violette, de sortir un dossier de leur malette. l'enquête au sujet des micromartiens. La DVM souhaiterai obtenir des précisitions quant à ces allégations. Avez-vous des éléments supplémentaires à nous fournir au-delà du rapport succinct fourni par votre ambassadeur ? Des photos ? Films ? Témoignages ? Rapports d'agents ?
Quelle est votre évaluation du risque ?


D'autre part, concernant la base à El Futuro. Nous allons mettre en chantier la réfection de l'aéroport. Nous souhaitions savoir si vous vouliez voir une partie de cet aéroport admise au civils ou si nous pouvions en réserver l'intégralité aux seuls officiels et militaires territoriens et valdisks. Nous y installerons des unités de l'AAV ainsi qu'une garnison de 1 500 parachutistes pour le moment, éventuellement accrue selon les risques du moment. 


Concernant l'aide valdiske de façon générale, nous sommes normalement en train de livrer une bonne part de celle-ci à Solodnikova et le navire-hôpital NVA Solidarité est disponible au port pour traiter les éventuels personnels de l'Etat territorien, membres du parti ou tout autre civil que votre gouvernement souhaitera y envoyer. 


Enfin, notre renseignement extérieur a eu vent de tensions croissantes entre le S.O.D et le Kolozistan. Nous enquêtons actuellement sur cela, comme nous le faisons à chaque fois qu'une nation merksiste est menacée et nous avons contacté les services liberistanais sur ce sujet. Pour l'instant nous avons peu d'éléments. Je souhaitais savoir si vous pouviez nous fournir quelques renseignements à ce sujet ?


Revenir en haut
Convictine
Merksiste

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 298
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien (ou Classique)

MessagePosté le: Lun 16 Oct - 08:00:07 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

- Bien sûr, Major, dit Brouillardine.

Au sujet des micromartiens :

Nous avons des photos, des témoignages écrits, des films, des enregistrements, des rapports d'enquête, mais aussi des matériaux et objets en partie fondus en un magma plus solide que le diamant, ainsi que des objets ou artefacts extraterrestres.

Notre pays, de par son indice de développement temporel réduit (1945), est incapable de truquer, par exemple, des films aussi nets et aussi précis que ceux que nous avons recueillis. Nous n'avons aucune technologie nous permettant de produire de tels effets spéciaux.

Parmi les témoignages, on trouve ceux des gens les plus "simples", tels des élements du lumpen de la classe paysanne, ou encore des enfants ; il est très facile de déterminer s'ils mentent ou non. Comme nous vous autorisons à interroger tous ces témoins à votre guise et au lieu que vous voudrez, je pense que vous établirez facilement la véracité de la plupart de ces témoignages. Ces affaires d'attaques micromartiennes sont secrètes, la population n'est donc pas incitée à l'affabulation.

Les témoignages concordent très remarquablement sur certains points, même si sur d'autre ils se contredisent. Disons que ce sont des témoignages tels qu'on pourrait en attendre pour des faits réels, la part de contradiction reste dans la norme, tandis que les concordances sont très significatives.

Les lieux des attaques montrent qu'une énergie gigantesque les a touchés ; le sol est vitrifié, et au pourtour consumé. Les pierres et les construction ont fondu. Il y a bien entendu des témoins sur place ou alentour.

En outre, les objets extraterrestres que nous avons pu recueillir sont vraiment intrigants, ce sont des objets de technologie très avancée, bien trop pour que nous puissions les comprendre ou même les imaginer. Parmi eux se trouve même une soucoupe volante.

Je vous propose de visionner ce film que nous avons pris d'une des attaques.

Le film était saisissant. Il montrait clairement et distinctement des soucoupes volantes en train d'excécuter de jour des figures aériennes impossibles, puis stationner dans le ciel aux alentours d'un hameau. Ensuite, les rayons lasers fusent pour faire fondre les constructions. Tout est filmé, y compris la consumation des habitants. Le film continue après l'attaque, mais Brouillardine l'interrompt.

Puis le chef du SSE sortit de son cartable divers documents en plusieurs exemplaires pour les remettre à ses interlocuteurs.

- Voici les autorisations d'accès aux administrations travaillant sur les attaques micromartiennes :
Bureau Permanent de Guerre contre les Micromartiens, de la Commission Centrale Militaire Populaire ;
Office d'Enquête sur les Micromartiens du Bureau Autonome des Affaires Atypiques (BAAA) du Service de Sécurité d'État (SSE) ;

( Au sujet de ces administrations :
http://repdem.cforum.info/t163-Bureau-des-Entretiens-de-la-Commission-Centr…
http://repdem.cforum.info/f17-Service-de-S-curit-d-tat.htm )

Voici des autorisations pour enquêter par vous même sur les lieux ayant subi des attaques.

Voici la liste des lieux ayant subi des attaques. Leurs adresses vous permettront si nécessaire d'y enquêter.

Voici les autorisations d'emmener et d'interroger à votre guise tout témoin direct, y compris les enfants.

( Il prit sur le bureau voisin un dossier volumineux pour le remettre à ses interlocuteurs. )

Voici le dossier résumant les 122 attaques répertoriées à ce jour de micromartiens sur notre sol. Les districts 01 à 06 sont concernés, alors que les îles dernièrement occupées de Parjar et Rivage-Onachine sont indemnes.

Voici la liste des endroits de stockage de preuves (ce sont des immeubles datant de l'époque d'El Futuro) :
1/ Témoignages directs et indirects (écrits, enregistrements et films) : Enseigne Tex Futuriste, Rue de la Paye, Quartier Futurien, 03 111 El Futuro
2/ Éléments meubles résultant des attaques : parties de murs et maçonneries en partie fondues en un magma non identifié plus solide que le diamant : Enseigne Bio Futuro, Rue de la Paye, Quartier Futurien, 03 111 El Futuro
3/ Soucoupe volante et objets micromartiens non identifiés : Enseigne Œkumen, Rue de la Paye, Quartier Futurien, 03 111 El Futuro
4/ Sélection de preuves de chaque type : Enseigne Ambulo & co, Tunnel des Tours, Quartier Futurien, 03 111 El Futuro

( Description de ces lieux de stockage :
https://sites.google.com/site/rdrepubliquedemocratique/districts-et-villes/… (anc. Ogresse)-el-futuro/03-110-rue-de-la-paye-tex-futuriste-bio-futuro-oekumen
https://sites.google.com/site/rdrepubliquedemocratique/districts-et-villes/… (anc. Ogresse)-el-futuro/03-110-tunnel-des-tours-ambulo-co-a-la-vie-a-la-mort-aujourd-hui-balaye-tout )


Le Commandant Stratégiev prit alors la parole :


- Concernant notre évaluation des risques :


Ces attaques ont été d'abord limitées aux personnes isolées, mais elle détruisent à présent des hameaux. Compte-tenu de la croissance de ces attaques, nous estimons que le risque n'est pas nul d'une attaque visant un jour une ville voire même notre capitale, mais que nous avons du temps devant nous. Sans doute plusieurs mois. Bien sûr, on ne peut présumer ce que ces micromartiens vont vraiment faire par la suite.

Concernant l'aéroport d'El Futuro :

Il est extrêmement vaste, pour tout dire immense, donc nous estimons qu'une partie sera réservée aux civils, et conservera le nom d'Aéroport International, et que l'autre prendra un nom différent, comme par exemple Base militaire valdiske. Une troisième partie est prévue pour être une Base militaire territorienne.
( EL : Au lieu de créer des sous-forums, on se contente d'ouvrir des sujets dans le district 03 de Rouge-Liesse ? )

Au sujet de votre aide :

Nous avons pu lire le rapport concernant votre aide. Elle est vraiment remarquable en quantité comme en qualité ! Nous ne vous remercierons jamais assez ! Nous apprécions énormément, sachez-le, le sacrifice consenti par votre pays pour aider le nôtre. Grâce à cela, le Valdisky nous sauve littéralement du désastre économique actuel. Vous donnez du travail à l'Agence Économique Centrale et aux Territoriens, vraiment merci, Camarades !

Brouillardine répondit sur le Kolozistan :

- Pour ce qui est de nos relations avec le Kolozistan :

Notre pays possède un traité de reconnaissance et de coopération avec le Kolozistan. Il contient une clause d'assistance humanitaire. À ce titre, nous avions bénéficié une fois d'un convoi kolozistanais, mais depuis, plus rien. Il est vrai que la Camarade présidente du Kolozistan nous avait laissé entendre que, élections oblige, elle ne pouvait faire mieux. Ensuite, on n'a pas fait de demande humanitaire, mais on garde cela en réserve au cas où les Kolozistanais nouys cherchent, car ainsi on leur dira : « Mais vous, qui nous critiquez, est-ce que vous avez pensé à nous aider alors que nous en avions tant besoin et que cela était prévu par notre traité ? »

Le journal Le national a mené une campagne de presse pour discréditer notre pays.

Puis notre service secret, le SSE, s'est rendu compte que, sans doute, le FSK (sans doute le service secret kolozistanais) devait avoir accès à des secrets des pays merksistes. Mais on ignore comment. (Notre SSE ne bénéficie plus d'aucun salaire actuellement, et ne peut plus réellement faire son travail.) Par simple précaution, nous vous recommandons de renforcer vos mesures de sécurité pour éviter les fuites.

Aux présidentielles, Svetlana Sokolova du PMLGK a été vaincue, mais elle a appelé au report des voix sur Nurzhan Kazakhaïev de la FCK, un nationaliste cependant, qui est classé extrême-droite par les kolozistanais. Ce kazakhaïev a été élu. Il a convoqué peu après notre ambassadeur Marteline, connu aussi sous son nom Knol - et ce Marteline est actuellement toujours reçu par ledit Kazakhaïev.- pour lui demander de s'expliquer sur une affaire intérieure du SOD ; cette affaire est la suivante : tout dernièrement, les ouvriers en charge de la construction des chantiers navals à Solodnikova ont réclamé leurs salaires impayés – l'état territorien étant quasiment en faillite – , et il s'en est suivi quelques affrontements avec l'armée ; ensuite tout est rentré dans l'ordre là-bas après que la célèbre Camarade Sermonova ait promis que l'état verserait les salaires et indemniserait les victimes.
_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Mission militaire Valdisk
Diplomate

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2017
Messages: 30
Origine ethnique: Origine étrangère

MessagePosté le: Dim 5 Nov - 02:32:42 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Les officiers valdisks furent très impressionnés par les films territoriens. Bien sûr Markov n'était pas dupe car la pellicule aurait très bien pu être altérée. Cependant il ne voyait pas clairement quel but aurait pu avoir Brouillardine en lui mentant. L'officier de la PPV se contenta de se saisir des dossiers qui leur avaient été confiés par les territoriens en les remerciant et de murmurer à Gorbulski que tout cela ne devait pas sortir d'ici et que l'Armée Violette ne devait rien en connaître.


- C'est très aimable à vous camarades. Nous mettrons nos moyens d'enquête au service du SSE, bien évidemment, et enverrons des agents interroger ces témoins. Il s'agit de déterminer si la menace est d'origine impérialiste, si elle peut s'étendre, ou pire menacer la viabilité des dictatures du prolétariat. Nous développons actuellement de nouvelles armes contre les aéronefs et pourront probablement en tester quelques unes ici pour savoir si nous pouvons trouver un remède à vos problèmes.


Concernant l'aéroport d'El Futuro, notre zone est en cours de réfection et les militaires territoriens pourront y accéder, munis d'une autorisation. Nous souhaiterions également y ajouter une base aéro-navale à Solodnikova afin de pouvoir aisément débarquer ou avitailler nos navires et avions. C'est une zone stratégique : en contrôlant la Poldévie et Solodnikova les forces merksistes peuvent aisément bloquer une flotte impérialiste tentant de pénétrer en mer Océane depuis l'Ardanie.


L'affaire du Kolozistan et des attentats qui se multiplient ces dernières semaines nous inquiète bien plus. Nous pensons que le Kolozistan et/ou l'Edoran se trouvent derrière ces attaques. Nous avons bien compris que les forces subversives territoriennes sont trop faibles pour coordonner ce type d'attaques et oser attaquer ouvertement nos troupes à El Futuro. Nos services analysent actuellement les preuves recueillies sur les cadavres et échangeront leurs résultats avec les votres. 
En attendant, transmettez-nous toutes informations utiles sur ces activités et nous en feront de même. 
Nos forces procéderont également à un renforcement de nos implantations au SOD car nous pensons aujourd'hui comme probable une future invasion de votre territoire par les forces kolozistanaises. 


Markov toussa quelque peu. Les bâtiments territoriens étaient humides et froids. Sa parka militaire avait bien du mal à le réchauffer et lui-même n'avait plus l'habitude de ces conditions : le gaz de savonite fournissait une énergie de chaufage bon marché et illimitée aux logements valdisks.


Nous contacterons évidemment le PMLGK au sommet de l'Internationale afin d'avoir de plus amples renseignements et afin de recruter des agents infiltrés. 
De votre côté, je propose que vous envoyez quelques agents afin d'échanger sur nos méthodes au sein des polices politiques et services de renseignements à la ville militaire de Violëtgrad. Des cars les attendront à l'aéroport de Maskva pour les transférer.


Revenir en haut
Convictine
Merksiste

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 298
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien (ou Classique)

MessagePosté le: Mer 8 Nov - 13:22:06 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Après une interruption, la réunion reprit. les Territoriens avaient du nouveau.

Brouillardine :


- Pardon Camarades de cette interruption, mais la densité des événements nous a obligé à expédier les affaires courantes, une série d'entreprises de déstabilisation…

(Le Commissaire Général du SSE semblait un peu blasé par cette série d'affaires.)

Je vous informe que nous avons décidé de créer un Comité indépendant d'Enquête sur les Attentats. Son objet est d'instruire l'enquête sur les attentats et autres entreprises de déstabilisation opérées fin octobre début novembre. Ce CIEA est en effet indépendant du Parti et de l'État territoriens et travaillera dans la transparence. (Il est présidé de plus par une femme membre d'une minorité ethnique.) Il doit permettre à tout expert étranger reconnu impartial de valider les conclusions de ce Comité. Donc le CIEA vous permettra d'accéder à ses dossiers. Il a demandé à nos services secrets, le SSE, l'accès à ses informations confidentielles, ce qui pose pour l'heure un problème d'habilitation, mais il est possible que nous déclassifions éventuellement nos informations sur les attentats et l'enquête secrète les visant. Quoiqu'il en soit, nous encourageons vos propres enquêteurs à considérer que l'enquête territorienne sur les attentats est désormais instruite et centralisée par le CIEA et que celui-ci œuvre de manière transparente et même publique.

Les premières conclusions du CIEA orientent une des enquêtes (l'affaire du viol de frontière par 2000 nationalistes kolozistanais) sur la piste de la FSK, les services secrets kolozistanais. Les autres affaires d'attentats-déstabilisation paraissent liées par leur coïncidence temporelle et leur caractère bâclé. Mais il ne s'agit encore pour elles que d'un faisceau d'indices, cependant la participation du FSK est dors et déjà clairement établie dans l'affaire que j'ai citée. Le SOD préfère poursuivre l'enquête pour étayer et formuler des accusations plus précises contre la FSK.

Ce qui est frappant, en tous cas, c'est le mépris total, par les commanditaires des attentats-déstabilisations, envers leurs propres éléments ; ces responsables n'ont strictement aucune considération pour la vie humaine - je veux dire encore moins que nous autres Territoriens -, aucun égard pour leurs hommes, et les envoient littéralement au sacrifice, en dépit même de toute nécessité stratégique, comme s'il valait mieux pour eux la mort que le moindre succès. Mais la multiplicité de ces entreprises ennemies bâclées et inhumaines permet précisément à l'enquête de progresser de manière inéluctable vers sa conclusion prochaine.

Je vous avoue, Camarades, que le SSE a été très sollicité par les affaires terroristes et politiques ces derniers temps. Le hooliganisme antisocial du lumpen, phénomène déjà très grave en lui-même, était encore accru par tout ce terrorisme brouillon. Mais, quand ce sera possible, nous enverrons en effet volontiers à Violëtgrad des agents du SSE, afin d'échanger avec vos agents secrets sur les méthodes de police politique et de renseignements. Le SSE n'est plus actuellement doté d'aucun moyen financier par le SOD, mais, qu'à ce la ne tienne, ses bénévoles sont des merksistes tout à fait convaincus.


Stratégiev (commençant à s'enrhumer et ranimant le poêle) :

- Concernant l'aéroport d'El Futuro, nous avons décidé de créer une signalisation qui permette de distinguer les trois zones, dont celle de votre base militaire. Cette signalisation sera mise en place prochainement.

L'armée valdiske est autorisée à créer toute base militaire valdiske sur le territoire territorien. Cette base à Solodnikova s'impose, entre autres. Il faut sécuriser cette artère économique entre nos deux pays.

Nous souhaitons que des forces territoriennes puissent faire escale en Poldévie si nécessaire afin d'étendre leur rayon d'action. Nous avons commencé à intervenir dans les îles nautiennes pour y rechercher un nouveau territoire dans l'éventualité où les Micromartiens augmenteraient leur pression sur nous. Pour l'instant, par chance, rien de nouveau de leur côté, mais on ne sait jamais.

Un grand merci pour prendre sous votre aile protectrice l'aide de l'AHLEM en faveur du SOD ! Ce que vous faites, vous les Valdisks, est remarquable.

Un grand merci aussi de ces informations concernant le risque d'invasion de notre Territoire, et pour le renforcement de vos implantations au SOD. Nous sommes certains que le Kolozistan mijote, en effet, un coup quelconque contre notre pays ou contre le Liberistant. Nous allons décréter un ordre de mobilisation partielle pour faire face à toute éventualité et renforcer les points stratégiques auxquels nous devons veiller.

Il est possible que le Kolozistan soit derrière l'attentat de Libreville ayant causé la mort du Camarade Lee Dong, héro du Shinisme. Mais nous n'avons strictement aucune information permettant d'étayer cette piste plutôt que n'importe quelle autre.

Il est possible que le Kolozistan ait, par exemple, dans l'idée d'attaquer les maigres forces militaires que nous avons envoyées vers le Sud-Est du Micromonde en réserve à une éventuelle demande de soutien au Conseil Militaire du Liberistant qui était alors en conflit ouvert avec la « sociale-traître » Ri Kyong.

Il est possible que le Kolozistan veuille débarquer dans une des deux îles que nous occupons sans mandat, les îles nautiennes dont je viens de parler. (Comme je viens de le dire, nous avons occupé ces îles dans l'hypothèse où nous devrions évacuer un jour notre territoire actuel.) Mais leur situation exacte demeure tout de même secrète, ce qui constitue, je pense, un obstacle à une entreprise ennemie.

Mais il est possible également que les Kolozistanais veulent torpiller l'aide de l'AHLEM ou de votre pays, on ne sait jamais… La priorité est de sécuriser cette artère économique comme je l'ai dit. Et elle passe d'abord par Solodnikova.

Et bien sûr, l'échange d'information entre nous sera assuré, car il s'agit d'affaires très graves, des actes de guerre, même. Le Kolozistan n'y est sans doute pas étranger, mais sa participation n'est pas pleinement ni précisément établie pour le moment. En tous cas, les démocraties populaires devraient, je pense, bientôt réfléchir à des sanctions concertées et efficaces contre cet ennemi pour l'instant sans visage.

Le projet terroriste est condamné, puisque la stabilité économique revient au SOD grâce à vous. Toute cette déstabilisation sera en porte-à-faux, elle va devenir même une arme politique en faveur du Socialisme merksiste contre l'ennemi impérialiste.

Avez-vous, le cas échéant, d'autres informations, Camarades ?
_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Mission militaire Valdisk
Diplomate

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2017
Messages: 30
Origine ethnique: Origine étrangère

MessagePosté le: Dim 3 Déc - 01:02:35 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Markov consulta à nouveau les documents fournis, très satisfait, et passa lui aussi une pile de rapports à ses partenaires territoriens. 


- Voici également les documents relatifs aux analyses qui ont été menées sur les preuves récoltées après les divers attentats. 
Si les corps étaient en grande partie ceux de territoriens ou d'individus issus apparemment de populations locales, nous avons recueilli quelques éléments intéressants. Les armes à feu sont souvent des armes kolozistanaises ou chargées de munitions kolozistanaises. Etant donné les carences en approvisionnement de nourriture jusqu'à récemment au SOD, nous avons analysé leurs provisions et le contenu de l'estomac de ces combattants ennemis et il s'avère que là aussi la nourriture pointe vers le Kolozistan. L'amateurisme des préparations, caractéristique de chacune de ces attaques, pointe également vers un seul commanditaire, peu professionnel et peu expérimenté. Nous penchons donc vers une intervention kolozistanaise réalisée avec l'aide de quelques pauvres idiots locaux manipulés mais non entraînés et absolument pas préparés pour ces actions. 


Concernant la menace au nord, nous vous sommes absolument redevables de votre générosité. Nous renforcerons notre implantation locale à Solodnikova et El Futuro pour garantir une assistance militaire en cas d'invasion et l'acheminement de l'aide valdiske. En cas de guerre, nous serons très certainement incités à débarquer du matériel dans un autre port territorien plus à l'Est afin de garantir un approvisionnement continu, même en cas de blocage de Solodnikova par une attaque ennemie. 
Les tensions grandissantes avec votre voisin du nord nous incitent à renforcer notre présence sur le sol territorien, et si vous l'acceptez, nous ajouterons quelques dizaines de milloiers de troupes du Groupement d'Autodéfense Autonome de Poldévie et du IIVème Corps Expéditionnaire de la IIIème Armée aux deux bataillons parachutistes déjà présents à El Futuro et aux fusilliers et forces du génie à Solodnikova.


Nous n'avons pour l'instant aucun élément probant pour l'attentat contre le camarade Lee Dong car les camarades libériens ont choisi de ne pas nous transmettre plus d'informations de ce côté. Cependant nous poursuivrons notre programme de coopération avec le SSE sans problème par l'entrainement de vos troupes à Violëtgrad et le financement continu du SSE à hauteur d'1M d'EcoSoc par mois, comme promis.


Markov se leva pour prendre une thermos de thé poldève bien chaude afin de réchaffer tous les officiers autour de la table.

- A ce propos. Si vous projetez d'envoyer une force d'appui dans le futur, n'oubliez pas d'en informer l'Internationale Merksiste et la Marine Violette. Nous serons toujours prêts à offrir appui et renforts à vos initiatives.


Revenir en haut
Convictine
Merksiste

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 298
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien (ou Classique)

MessagePosté le: Dim 3 Déc - 15:16:07 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Brouillardine : - Voilà qui est parfait, Camarades, et c'est nous qui vous remercions. Nous allons transmettre vos renseignements impliquant le Kolozistan au CIEA enquêtant sur le réseau FSK-Républicain.
CF : http://repdem.cforum.info/f90-CIEA.htm

Stratégiev : (éternuement) - Absolument, Camarades ! Tout cela est très bien. Nous acceptons tous les ajustements nécessaires pour le renforcement de votre présence militaire au SOD. La sécurité et le développement de notre nation nous semblent primordiaux.

De notre côté, nous avons donné l'ordre d'une mobilisation partielle. Cela concerne les territoires communaux de M'Toundra, Elektriky, Solodnikova, Merckx-A-Dit et PlanEko. Aucun suivi n'a été effectué à cette mesure, mais son résultat ne sera tout de même pas complètement nul en cas d'attaque ennemie. Nous ferons en sorte de mieux mobiliser les inactifs et les chômeurs de ces territoires communaux et de tenir en alterte partout les Travailleurs de notre pays. En outre, toute la population territorienne est maintenant très coutumière des exercices d'alerte très fréquents et opérés partout à n'importe quel moment du jour ou de la nuit. (éternuement, mouchage bruyant)

Nous allons aussi renforcer peu à peu notre dispositif de défense et notamment procéder à la protection de nos chalutiers par des navires militaires territoriens.

L'Armée du Peuple doit surtout réactualiser au plus vite toute sa vision d'ensemble de défense du Territoire, et réfléchir à des objectifs kolozistanais. Nos vision et dispositif militaire datent de cet été, c'est-à-dire de la fin de la guerre civile en SOD, mais la menace s'avère différente aujourd'hui. Il importe que beaucoup de choses soient mieux pensées que jusqu'à présent, si le risque d'une guerre devient un peu plus réel qu'auparavant. Auriez-vous éventuellement des suggestions pour que la défense teritorienne complète au mieux, et ainsi renforce au maximum, le dispositif militaire valdisk ?

Brouillardine : - En tant que Commissaire Général du SSE, je suis très heureux du financement mensuel, par votre pays frère, de nos services secrets territoriens.

Stratégiev : - Ah ! ces diables de réactionnaires kolozistanais n'auront jamais de cesse de vouloir empoisonner le micromonde, il devient périlleux à la fois de répondre à leur surenchère tout comme de l'ignorer. Heureusement qu'ils trouvent face à eux l'unité indéfectible des pays socialistes merksistes !
_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Convictine
Merksiste

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 298
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien (ou Classique)

MessagePosté le: Mer 6 Déc - 11:22:21 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Après une interruption, le Sommandant Stratégiev révéla à ses interlocuteurs valdisks la prise d'une base ennemie souterraine, ainsi que l'arrestation et le démantètement du réseau terroriste FSK-Républicains lié aux actes de guerre et de déstabilisation opérés fin-octobre début-novembre sur le SOD.

Stratégiev : - Ce réseau est désormais inopérant au SOD. Pire, nous sommes en train de retourner nombre de ses agents au service du SSE.

La note transmise aux Valdisks précisait :

Citation:

Commission Centrale Militaire Populaire

Direction anti-terroriste
Affaire "Réseau FSK-Républicains"

Rapport stratégique


Les opérations d'arrestations et de prises des lieux ennemis se sont déroulées dans la nuit du 3 au 4 décembre. Suite à cette vaste opération coordonnée par le SSE et l'Armée du Peuple sur l'ensemble du territoire national, le réseau FSK-Républicain a été entièrement démantelé et est devenu inopérant dans tout le SOD. Les prisonniers membre de ce réseau ont été escortés militairement et mis en détention dans la base militaire territorienne d'El Futuro pour y être interrogés. La base ennemie située sous le village de Keitorbra est désormais en possession de l'Armée du Peuple et pourra servir de base militaire territorienne pour renforcer le dispositif de défense.

Signé :
Commandant Vouzavédibizarsk.


_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Mission militaire Valdisk
Diplomate

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2017
Messages: 30
Origine ethnique: Origine étrangère

MessagePosté le: Sam 16 Déc - 14:59:12 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Markov envoya un télégramme félicitant chaudement les exploits des espions territoriens. C'était un coup de maître contre les oeuvres du FSK en territoire merksiste. 


Un second télégramme parvint quelque jours plus tard, demandant une réunion d'urgence au bureau des entretiens. Markov se déplacerait avec les principaux officiers du VIIème Corps Expéditionnaire ainsi que l'ambassadeur valdisk. L'ordre du jour était évidemment la guerre au Kolozistan. 


Revenir en haut
Convictine
Merksiste

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 298
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien (ou Classique)

MessagePosté le: Sam 16 Déc - 15:55:13 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Les principaux commissaires de la Commission Centrale Militaire Populaire devaient participer à cette nouvelle réunion, cette fois d'une importance majeure. Au Kolozistan, des fascistes pavlovistes étaient en passe de soumettre par la guerre civile tout ce pays. Leur programme était d'exterminer tous les merksistes du Micromonde. Le Valdisky venait de décider d'intervenir. Figureraient donc à cette nouvelle réunion militaire valdisko-territorienne le célèbre Stratégiev, ainsi que Vincentus Romanyon, Vouzavédibizarsk, et enfin Komsébizarsk. En tant que Commissaire Général du SSE, Brouillardine était également présent. Dès l'arrivée de Markov et des officiers valdisks, le commandant Stratégiev entra dans le vif du sujet :

Stratégiev : - Prenez place, Camarades, je vous en prie. Nous sommes déjà au courant de l'annonce toute récente, au IIe Congrès de l'Internationale merksiste, de l'engagement valdisk dans le conflit kolozistanais. Les excellentes relations entre votre pays et le nôtre, ainsi que le Traité de coopération militaire renforcée, font que nous rejoignons à vos côtés ce combat. Quelles sont vos propositions ou demandes pour ce faire?
_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Mission militaire Valdisk
Diplomate

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2017
Messages: 30
Origine ethnique: Origine étrangère

MessagePosté le: Sam 16 Déc - 16:06:44 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Une fois sur place, Markov salua militairement les pontes territoriens présents, concluant son salut par une poignée de main franche. Brouillardine et Stratégiev furent évidemment salué avec une déférence supérieure. ils étaient très certainement les personnages clefs ici et les espions valdisks souhaitaient entretenir de bonnes relations avec eux, malgré la mainmise valdiske sur les affaires économiques territoriennes. 


- Camarade, je n'irais pas par quatre chemins. Une guerre avec le Kolozistan est inévitable. Je sais les réticences qui sont les votres. Vos délégués à l'Internationale Merksiste sont connus et écoutés et par conséquent nous sommes au fait de cela. 
Même si nos vues divergent, les pavlovistes sont clairs : ils écraseront les merksistes kolozistanais et les éxécuteront un pas un. Puis ils passeront aux territoriens, aux russlaves et aux Palogniens et ainsi de suite jusqu'à ce que le Continent Nord soit à leur botte fasciste. Toute tentative de transiger finira par la guerre et la honte de n'avoir pa su défendre nos frères merksistes. 


Je doit cependant avouer que la situation est quelque peu compliquée au Valdisky actuellement. La Stavka a forcé la main du gouvernement et s'apprète vraisemblablement à déclarer la guerre formellement au pavloviens. Et à présent, seule une partie des ordres donnés aux troupes au SOD est de mon fait. Les troupes de l'Armée Violette répondent au Général Bourikov et à la Stavka. Les troupes de la DVM (la PPV militaire) répondent à mes ordres. Malgré cette situation complexe, je tacherai de coordonner notre
action avec vos forces armées. 


Ce que nous proposons, c'est que les forces armées territoriennes restent en arrière du front, selon les souhaits du Parti territorien. Nous aurons besoin d'un arrière-front pour gérer la logistique, la garde des frontière, la défense de Solodnikova et d'El Futuro. Nous proposons que seuls l'Armée Violette et la DVM opèrent au Kolozistan, avec le concours des éventuels volontaires territoriens. J'ai dans nos "bagages" à Solodnikova 60,000 paquetages, uniformes, couvertures d'hiver, fusils, casques et rations pour autant de volontaires territoriens. Cette aide sera disponible pour les volontaires, et je serai gré à l'armée territorienne si elle pouvait se charger de leur recrutement. 


Concernant le territoire du SOD, nous avons quelques projets qui pourraient nous aider tous les deux. 
D'abord, afin de défendre le territoire du SOD, nos experts du génie estiment que vos forces armées ne devraient pas resister bien longtemps aux assauts pavloviens, mais que la longueur du pays et la topographie devraient nous aider à les freiner. Je propose que nous créions une première ligne de défense entre Keitorbra et Novkommounist. 


Un des aides de camps sortit promptement une carte d'Etat-Major valdiske.


Le relief montagneux et la neige freineront considérablement les véhicules fascistes. Une série de barbelés, de tranchées et de casemates dissimulées pourra freiner leur avancée pendant une bonne semaine, même avec un nombre réduit d'hommes et d'équipement. 


Une seconde ligne pourra être établie devant El Futuro en se servant des cours d'eau pour établir un retranchement et piéger les pavloviens dans des combats urbains faciles à soutenir même pour des forces légères. Dans ce cas, je conseillerai au CC de déménager les institutions plus au sud, autour de Maison-Stallone, où nos navires pourront vous exfiltrer si le pire devait arriver. 


Ne vous méprenez pas camarades : notre plan est bien de gagner et d'écraser jusqu'au dernier de ces cafards. Mais nous devons penser à tout. 






 


Revenir en haut
Convictine
Merksiste

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 298
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien (ou Classique)

MessagePosté le: Sam 16 Déc - 19:16:51 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Le jeune Vouzavédibizarsk prenait des notes :
Citation:

gérer la logistique, la garde des frontière, la défense de Solodnikova et d'El Futuro
recrutement volontaires au moins 60 000
première ligne de défense entre Keitorbra et Novkommounist
seconde ligne grâce aux eaux d'El Futuro
Une série de barbelés, de tranchées et de casemates dissimulées
déménager les institutions plus au sud, autour de Maison-Stallone



Stratégiev :
- Bien Camarades, nous adhérons à cette stratégie et à toutes ces actions.

L'ennemi en effet peinerait beaucoup dans les montagnes et dans la taïga du Nord (district 01). Pour le district 03, nous confirmons que l'étendue du fleuve Fleuve-Torrent qui naît dans le Lac Mouillé pour rejoindre la Mer Nautienne est très large. Mais un pont énorme, un pont futurien, le fameux Pont Vauban, traverse ce fleuve, et c'est un pont très résistant construit en futurite. S'il fallait le faire sauter un jour, fournissez-nous s'il vous plaît un explosif puissant. Enfin, si cela ne suffisait pas, l'ennemi peinera aussi dans les Marais de Figieux (entre les districts 06 et 04)...
 
La mobilisation partielle déjà opérée dans la plupart des communes de l'extrême-nord ou du littoral, ainsi que les fréquents exercices d'alertes opérés depuis des mois sur tout le territoire, favoriseront la réalisation des objectifs concrets de la défense territorienne.
 
Par contre, juste un détail, Maison-Stallone est un village d'indigènes Lurons, n'ayant plus d'équipements publics fonctionnels, sans compter que la piste qui y mène est un lacet défoncé, et je vois mal Convictine, Marteline, le BPSS, etc., loger dans de vieux préfabriqués manutobains brinquebalants ou des tipis indiens. Le choix de Federis, je veux dire Eddyville, semble plus approprié pour y délocaliser les administrations, étant donné que cette ville a choisi de réintégrer le SOD au terme d'un processus démocratique. Cette ville est assez importante et possède encore des immeubles relativement debout, elle peut donc abriter des administrations, bien qu'à l'étroit. Ne serait-ce pas mieux?

Camarades, je vais immédiatement transmettre les ordres à l'Armée du Peuple et aux appareils administratifs. Nous vous tiendrons informés du progrès de ces différentes actions.

La première chose à faire était de dégager des fonds, un milliard d'ÉcoSoc devaient être suffisants pour des travaux de défense.

_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Dernière édition par Convictine le Dim 17 Déc - 15:41:30 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Mission militaire Valdisk
Diplomate

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2017
Messages: 30
Origine ethnique: Origine étrangère

MessagePosté le: Sam 16 Déc - 21:11:20 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

- Eddyville sera effectivement un choix plus judicieux. 
J'oubliais : notre économie étant en surchauffe, je crains que nous n'ayons subi des retards dans la production d'éléments préfabriqués pour notre base aérienne. Je propose donc d'embaucher directement des travailleurs et des unités de production territoriennes pour réparer et aménager l'aéroport militaire valdisk d'El Futuro. 
Nous souhaiterions également utiliser le même procédé pour des aérodromes militaires à Praksis et Sotsyalitat. Nous payerons 4 Milliards d'Ecosoc, les budgets étant confortables pour l'Armée Violette en ce moment. Peu importe la dépense, l'important serait que vos équipes soient les plus rapides possibles pour y acheminer les unités de l'AAV. Ces travaux permettront de mettre fin au chômage dans la région et de rallier les camarades prolétaires au Parti.
A Solodnikova, le génie poldève se chargera de réaménager un terrain agricole non loin de la ville qui nous paraît idéal. Si vous nous accordez la propriété temporaire de ce terrain évidemment.


Concernant les combats au nord, des appareils Dig 40 vont se charger de parachuter des troupes d'élites du génie dans les zones frontalières pour aménager la ligne de front et faire les premiers travaux pour consolider le réseau de routes. 


Entre Solodnikova, El Futuro et le district 01, nous nous demandions s'il existait une ancienne voie ferrée. Retaper une telle voie serait très judicieux pour acheminer les vastes quantités de matériels qui devront être acheminées sur le front et nous éviter un pont aérien fastidieux d'Eriagrad à El Futuro. J'en profite pour ajouter que si la guerre s'éternise, nous envisageons déjà de nous accorder à trois avec les krasslandais pour rejoindre avec une branche ferroviaire le Krassee. Cela accélérerait de beaucoup le transfert des marchadises et des troupes depuis le canal transcontinental !


Revenir en haut
Convictine
Merksiste

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 298
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien (ou Classique)

MessagePosté le: Dim 17 Déc - 18:39:38 (2017)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire Répondre en citant

Les Territoriens répondirent à leurs interlocuteurs valdisks :

Stratégiev : - Camarades, je pense que, de toutes façons, une assez large mobilisation de la population territorienne est nécessaire, vu le contexte. Et nous allons mobiliser pour moitié pour l'Armée du Peuple, et placer l'autre moitié sous le commandement valdisk. Il y aura peut-être 200 000 hommes et femmes pour chacun de nos deux pays.

Nous, Territoriens, allons aussi réfléchir à une stratégie de défense du territoire selon sa nature constrastée, avec un positionnement réfléchi de nos troupes. Avec aussi un projet de fortifications aux lieux idoines dans les plaines. Et enfin, les natures sauvages des terrains : taïga, toundra, montagnes, marais, peut-être aussi les souterrains, ou encore la mégalopole futurienne, permettent de préparer de futures poches de résistance.

Ces 4 milliards de budget que vous attribuez (en paie aux territoriens recrutés pour les travaux militaires valdisks) sont confortables. Ils équivalent au montant des produits de notre agriculture et de notre pêche mensuels additionnés, - bon certes, il faut dire aussi que nos chiffres économiques sont presque à leur minimum, car tout n'est encore que cendres et indigence dans notre pays - cela équilibrera le ratio travail/salaire.

Brouillardine : - Au sujet du recrutement et de la paie, notamment des cadres territoriens: le recrutement et la paie, dans leur ensemble, doivent être conformes, si possible, à la Loi des Quantièmes.

Par simple nécessité, je dirais que les cadres territoriens seront de préférence zadmiriens (ou si l'on veut « Modernes ») ; d'abord nous Zadmiriens, sommes des slaviens comme les Valdisks, et nos deux langues sont apparentées, ce qui facilite les choses ; et puis les premiers merksistes furent précisément les Zadmiriens au temps de la RDPZM (vers 2004-2006), et ce n'est pas un hasard si beaucoup de cadres du Parti sont encore zadmiriens aujourd'hui.

Romanyon : - Oui c'est un fait évident. J'ajouterais que la guerre civile a tué beaucoup d'hommes, ne vous étonnez pas, Camarades, qu'il y ait au SOD bien plus de femmes que d'hommes, même si notre pays reste patriarcal pour son encadrement ; si le SOD place souvent les hommes au-dessus des femmes, les Travailleurs sont pour beaucoup des Travailleuses. Les tragiques circonstances, de 2015 à cette année, les ont d'ailleurs rendues aussi capables et travailleuses que des hommes.

Stratégiev : - Camarades, votre projet d'embauche pour la base aérienne militaire à El Futuro nous agrée pleinement. Il y a une abondante main d'œuvre dans notre capitale qui est d'ailleurs une mégalopole.

Les travaux dans le district de Keitorbra nécessitent un apport de main d'œuvre. Tout ce district est peu peuplé et gravement sous-équipé. Praksis n'est qu'un village moribond de ruines, et Sotsyalitat un village de mineurs quasiment au chômage depuis des années. Même Keitorbra-ville est assez réduite.

Et concernant la mobilisation et le transport de main d'œeuvre, il se trouve qu'un chômage massif touche le district de Bruinswick, donc nous pourrons, je pense, faire venir dans le Nord des Manutobains (« Postmodernes »), et aussi d'autres membres des minorités ethniques, tels que les Hodésiens (les fameux « Classiques ») ou bien les Krassnadiens.

Citation:

«  l'important serait que vos équipes soient les plus rapides possibles pour y acheminer les unités de l'AAV »


Pardon Camarade, pouvez-vous préciser s'il vous plaît ? Que signifie le sigle AAV ? Où ça ? Qui supervise l'acheminement ?

Brouillardine : - Pour le terrain agricole près de Solodnikova, aucun soucis Camarades, vous en avez l'entier usufruit (la propriété étant bien entendu collective au SOD). Voulez-vous qu'il bénéficie d'un code postal [ EL d'un sous-forum ] ?

Stratégiev : - L'état des voies de chemin de fer ou des routes, au SOD, laisse hélas fort à désirer ! Tout n'est que pistes difficiles, soit de boues, soit de rocs, soit de neiges, toujours de bosses et de trous. Il y a bien une route qui a été commencée entre El Futuro et Merksbourg, mais on ne l'a jamais finie, et elle est toujours à l'état de piste seulement un peu aplanie.

Vincentus Romanyon : - Eh oui. C'est là le fruit de notre histoire passée hélas très chaotique. D'abord l'empire d'El Futuro a fait des voies très solides (dont une partie souterraine hélas oubliée mais toujours là). Mais la RDPZM n'en a tenu compte que pour les oublier ou enterrer, voire construire dessus ses propres voies. Ensuite, le Manutoba a souvent endommagé ce qui restait pour créer ses propres réseaux. Enfin, l'empire de Bauxsigny a parfois utilisé ces vestiges de différents réseaux comme simples pistes, ou les a dans l'ensemble délaissés ou niés. Puis toutes les voies ont été retournées par les bombardements de 2015-2017. Si les voies futuriennes étaient très solides et de grande capacité, où sont-elles aujourd'hui ? (Ne parlons pas des autre réseaux complètement ruinés.) Ce ne sont que tronçons à demi cachés sous d'autres choses, ou même oubliés en pleine nature… On pourrait, en effet, restaurer tout ces réseaux futuriens, ce serait sans doute même très avantageux, mais au prix d'une étude, une sorte de recherche assez vaste. - Et, de plus, le réseau futurien ne correspond plus à la desserte des villes actuelles, sauf évidemment à celle d'El Futuro-ville même. - Or avons-nous le temps de faire une telle étude ?

Stratégiev : - En effet, je pense que non, et je crains fort qu'il ne faille plus simplement partir de zéro dans l'urgence.

(Les autres Territoriens acquiescent.)


Vouzavédibizarsk : - Pour ce qui est des voies ou d'autres travaux, e pense qu'il faut que le SOD utilise une partie de ses troupes et une partie de sa population civile dans de grands travaux, une grande mobilisation des Travailleurs. Les civils travailleront sous l'égide d'organisations de masse.

Komsébizarsk :
- Dans tout ce contexte, nous sommes preneur de tout de qui désenclavera nos communes. Créer un réseau de transport transfrontalier avec le Valdisky et le Krassland, même si la guerre s'éternisait, voilà qui serait évidemment bienvenu !

Stratégiev :
- Oui, Camarades, nous avons du « pain sur la planche ».

Komsébizarsk nota au final :

Citation:


gérer la logistique, la garde des frontière, la défense de Solodnikova et d'El Futuro
mobilisation militaire de la population territorienne : moitié au SOD moitié au Valdisky
mobilisation civile sous l'égide d'organisations de masse pour les grands travaux
transporter chômeurs (Manutobains, Hodésiens, Krassnadiens…) de Bruinswick dans district de Keitorbra
première ligne de défense entre Keitorbra et Novkommounist
seconde ligne de défense grâce aux eaux d'El Futuro
une série de barbelés, de tranchées et de casemates dissimulées
déménager les institutions à Eddyville
préparer la résistance dans les lieux sauvages (montagnes, forêts, déserts, marais)
projet de fortifications pour garantir les plaines
embauche pour base aérienne militaire valdiske à El Futuro
embauche pour bases militaires valdiskes à Praksis et à Sotsyalitat


_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:15:35 (2018)    Sujet du message: Bureau des Entretiens de la Commission Centrale Militaire Populaire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum -> INSTITUTIONS -> Armée et administrations militaires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com