TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum

TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE
Jeu de simulation par forum d'une dictature d'inspiration communiste, ce pays virtuel est un univers conformiste, fonctionnel, où toute fantaisie est interdite.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Histoire non officielle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum -> Vie nationale -> Culture apliquée, scientifique ou historique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
population
Autre

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2017
Messages: 37

MessagePosté le: Ven 10 Nov - 12:22:12 (2017)    Sujet du message: Histoire non officielle Répondre en citant

LE COMPLOT MENÉ PAR LA FSK MANQUA DE PEU DE RÉUSSIR MAIS CAUSA UN VÉRITABLE CHOC

En ces jours de novembre, le pouvoir merksiste territorien put enfin commencer à souffler. Il avait eu très chaud, car il s'en était fallu de peu qu'une révolution populaire le déborde complètement. En effet, la crise économique gravissime de septembre s'était faite colère populaire en octobre, et les manifestations n'avaient cessé de croître. Premier acte.

C'est alors que les services secrets kolozistanais déclenchèrent une série d'opérations de déstabilisation :

- attentats, dont la bombe ayant causé la mort de 150 manifestants à El Futuro, ainsi que quatre navires transportant des explosifs (actuellement arraisonnés dans les environs de Solodnikova)
- encourager la constitution d'un mouvement "républicain"
- tenter de politiser les manifestations
- constituer une base secrète pour y amasser des explosifs
- provoquer des déclarations d'indépendance des "provinces"
- entraîner et diriger des nationalistes kolozistanais pour qu'ils s'infiltrent au SOD et y mènent des actions armées, donc de guerilla ou de subversion violente.

Toutes ces opérations négligèrent des mesures de sécurité et autres préparations minutieuses, et même le contexte territorien. Elles furent toutes menées sur la base de promesses de la fin du régime merksiste, au mépris de la sécurité des idéalistes véritablement républicains croyant soutenir un mouvement de libération en participant à ces actions.

Au final, la reprise de l'aide valdiske restaura la passivité de la population, et isola les républicains, désormais en porte à faux, puisque associés aux soupçons d'attentats et de complots. La fin républicaine ne pouvait justifier l'usage de la violence et du sacrifice des militants et des manifestants. Cela montrait précisément le caractère anti-républicain des auteurs.

En confiant l'enquête à un organisme indépendant du pouvoir travaillant de manière transparente,permetant aux experts étrangers de connaître la vérité sur ces actions, le pouvoir merksiste se lavait lui-même des accusations d'actes terroristes.

Et le manque de préparation desdistes actions favorisa l'enquête. Un premier faisceau d'indices montra l'implication de responsables de la FSK, des services secrets étrangers. Cependant l'on ne savait pas encore dans quelle mesure ce réseau était impliqué, et l'enquête devait se poursuivre encore pour étayer cette piste.

Les attentats terroristes avaient causé un choc. Beaucoup de Territoriens souhaitaient que le pouvoir communique enfin sur ces affaires afin de les dénoncer publiquement. En effet, c'étaient souvent des actes de guerre qui avaient frappé le SOD.

La société territorienne se réveillait lentement, comme traumatisée. Encore muette de stupeur. Et, affaibli mais toujours debout, le pouvoir devait négocier avec l'opposition pour s'assurer une meilleure légitimité, afin que cette crise ne puisse plus revenir un jour. Le SOD devrait élire une assemblée constituante. Tous ces signes juridiques montraient la volonté des territoriens de se rapprocher du droit, de s'abstraire de la violence et de la barbarie, afin de prendre modèle sur son "grand-frère" le Valdisky, dont l'aide, avec celle du Liberistant, évita le pire au SOD et y restaura enfin la stabilité.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Nov - 12:22:12 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum -> Vie nationale -> Culture apliquée, scientifique ou historique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com