TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum

TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE
Jeu de simulation par forum d'une dictature d'inspiration communiste, ce pays virtuel est un univers conformiste, fonctionnel, où toute fantaisie est interdite.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Contexte actuel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum -> hors-jeu (ex lude) -> Règles et contexte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2017
Messages: 103

MessagePosté le: Lun 3 Juil - 14:41:58 (2017)    Sujet du message: Contexte actuel Répondre en citant

Contexte réactualisé au 19 09 2017

Un pays marqué par les ravages de la guerre civile et par le communautarisme

L'ex Empire de Bauxsigny-Hodésie vient d'être renommé Territoire de l'État Provisoire Populaire du Sud-Ouest du Continent Nord. Comme c'est un peu long, on l'appelle plus communément le Sud-Ouest Démocratique ou SOD. Mais que cache ce nom d'aspect si peu sympathique ?

Dans l'ex-Bauxsigny, l'Armée du Peuple a vaincu en juin 2017. Elle a mis fin à deux années de guerre civile ayant détruit le pays et l'économie. Les villes ne sont que des monceaux de ruine où surnagent des monuments rongés d'impacts. La population, misérable, semble formée de réfugiés, de veuves, d'orphelins, de mutilés, et ne compte plus les disparus. Le rationnement lui permet de survivre, mais elle a encore faim. Les merksistes (hors-jeu : « merksiste-luniniste » est l'équivalent ludique de marxiste-léniniste ou de communiste) ont commis des exactions, mais ils sont loin d'être les seuls. La guerre a été un horrible règlement de comptes entre tous. Elle a creusé les haines entre communautés, provoqué des déplacements de population et une répartition ethnique tranchée de l'habitat urbain. Mais la lassitude de la guerre et le désir de reconstruire sont les plus forts, unissant un peuple qui, à main nues, tente de déblayer, d'assainir, de rebâtir, et de croire en son avenir.


Un pays désormais aux mains des "Rouges"

Vaille que vaille, il faudra faire avec la victoire des merksistes. Et ce n'est pas qu'une question de décor, d'affiches ou de slogans qui se répandent dans le paysage. Il faut désormais compter avec le tribunal militaire, les épisodes de terreur quand ils s'en prennent aux « ennemis du peuple », l'aide salvatrice mais irrégulière et parcimonieuse des « pays frères », certaines mesures impopulaires telles que la nationalisation totale de l'épargne, le monopole d'état sur le commerce, le passeport intérieur et le laisser-passer obligatoire, l'instauration de quantièmes pour le rationnement selon l'origine sociale, les nombreux exercices d'alerte générale, la surveillance de toute la société par les Comités de Défense de la Révolution, et la disparition des opposants les plus en vue.

Les services secrets (le Service de Sécurité d'État ou SSE) commencent aussi à noyauter les groupes d'opposition, et préparent peut-être bien un jour des arrestations massives.

Tout n'est pas négatif, loin de là, car il y a enfin le retour à l'ordre, la restauration de l'échange entre la ville et la campagne, la promesse d'un certain égalitarisme, de l'instruction, d'une future protection sociale, bref, d'une société moins obscurantiste, archaïque et despotique que sous l'empire précédent.
Ne vaut-il pas mieux la paix que la guerre ? Et manger qu'être libre ?

Et, pour l'instant, les vainqueurs tolèrent encore les lieux d'autogestion que sont certaines usines et les Forums Populaires (places principales des villes employées par la population à organiser le redémarrage de la vie économique et sociale). Mais on y sent déjà l'immixtion du SSE, le Service de Sécurité d'État, qui s'efforce de surveiller et de neutraliser lentement ces expériences si contraires à la dictature du prolétariat.

Les merksistes ont promis d'organiser prochainement des élections libres. Mais, dans le même temps, si l'on y regarde bien, ils ont formé une dictature, arrêtent les opposants, et créent des partis de façade.

Cela ne contredit pas le fait qu'une part très importante de la société croit dans le Parti Merksiste-Luniniste (PML) et dans la nouvelle société. Les artistes peuvent encore exprimer de la manière qu'ils veulent leur espoir de celle-ci.

Le pluralisme demeure en outre au sein du Parti Merksiste-Luniniste (PML), sous forme de courants. L'homogénéité du PML est loin d'être acquise pour le moment ! Le Clan qui semble dominer le PML est actuellement celui des partisans de Macsy Robespio alias « Convictine », qui est le Chef d'État, Chef Suprême des Armées et « Dirigeant Suprême », et de son homme à la tête du PML, Haguir IrDiv alias « Eldoradine », Secrétaire Général du Parti.


Les communautés ethniques du pays

Il faudra aussi, pour la population, accepter que l'ethnie AdMyriens (ou « Modernes ») dirige en pratique le pays. Dans le nouveau pouvoir « rouge », on ne trouve quasiment que des AdMyriens et quelques Hodésiens (ou « Classiques »), sauf exceptions.

Le chef de l'Armée du Peuple, qui est devenu le « Dirigeant Suprême » du nouvel Etat, s'appelle Macsy Robespio, on le surnomme « Convictine », et c'est un Hodésien. De même que le prince George de Lalsbourg. Celui-ci est à la fois le prisonnier et la caution du nouveau régime, car il est aussi populaire que Convictine. (Georges de Lalsbourg n'est pas un prisonnier d'hier : dès son enfance, il est éduqué par la Jeunesse Rouge, ce qui permet aujourd'hui son « ralliement » forcé au SOD.
)

De même, dans la rébellion, on rencontre encore des AdMyriens (ou « Modernes ») et des Hodésiens (ou « Classiques ») :

En s'engageant dans l'Armée du Peuple (incités à cela par l'AdMyrien Ludek Synecky), et en tissant des réseaux secrets, des fascistes comptent noyauter la nouvelle société, mais le puissant SSE tente alors de disperser ces éléments, les récupérer, ou les envoyer aux combats.

Le Hodésien Antonine s'est emparé d'Eddyville afin de tenter de restaurer l'empire de Bauxsigny-Hodésie au profit de son ethnie. Mais, lasse des combats, la population va certainement imposer un statut d'exception à la ville, afin que les armes y soient déposées, les combattants amnistiés, le multipartisme réellement autorisé, et un referendum d'autodétermination prochainement organisé.

Les Manutobains (ou « Postmodernes ») ont autrefois créé les Provinces Unies du Manutoba. Durant la guerre civile, ils formaient des troupes pour défendre les valeurs libérales et le fédéralisme, principalement à Bruinswick, la grande ville où ils sont majoritaires. Il semblent dorénavant plutôt exclus de toute responsabilité au sein du nouveau pouvoir.

De même que les Futuriens, eux qui, autrefois, créèrent le brillant Empire d'El Futuro, très avancé technologiquement avec ses architectures plutôt délirantes et toujours debout dans la ville d'El Futuro. Durant la guerre civile de 2015-2017, c'étaient surtout des Futuriens qui formaient les Milices Confédérales pour défendre soit l'Anarchie, soit l'Utopie.
Ils animent encore des espaces autogérés, ou encore des sociétés secrètes, mais pour combien de temps ?

Exclus du pouvoir encore, les autonomistes krassnadiens, et les « autochtones » Lurons, Minuits et Cheminoles, qui sont tous attachés à leur région, leur langue et leurs traditions.
Mais ces peuples sont relativement maîtres de leurs terroirs dont ils connaissent seuls les moindres secrets. On aurait tort de vouloir, par exemple, contraindre les Minuits à se sédentariser, car il faudrait encore les retrouver, dans leur si mystérieuse toundra !


L'avenir de la société vu par les Convictiniens


Pour les Convictiniens (le Clan qui, au sein du PML, est favorable au « Dirigeant Suprême » Convictine), le cadre de la micronation doit évoluer au profit du seul utilitarisme : finies, les couleurs, l'art pour l'art, les régionalismes, etc. ; la vie socialiste doit imposer à tous le même standard uniforme et gris. Désormais, il est de bon ton de se déclarer a-communautaire, même si cela consiste à parler la langue admyrienne et non une autre !

Les Convictiniens ont aussi dans l'idée de détruire les monuments datant des époques des Empires de Bauxsigny et d'El Futuro, au nom du Réalisme socialiste. Malheureusement, comme ce sont les seules constructions encore à peu près debout à l'heure actuelle, ceux-là en ont toujours le plus grand besoin, même s'ils les trouvent « hooliganistes ». Le pire, c'est qu'on vient de découvrir un réseau de tunnels futuriens monumentaux tout à fait « hooliganistes » courant sous tout le pays, et que l'état ferait bien de les convertir en routes s'il veut sauver et développer l'économie nationale.


Le sénario des Micromartiens


Le SSE signale aux instances suprêmes des attaques de Micromartiens ou OVNI.

NB : Ces événements demeurent pour l'instant secrets.

Le nouveau pouvoir merksiste se demande comment transférer la micronation ailleurs.

Mais n'est-ce pas là l'occasion rêvée, pour le pouvoir, de mobiliser sa population, et de l'arracher à son passé, à ses cultures, de mélanger les uns et les autres dans un monde futur à la fois sous contrôle, unifié et standardisé ?

En contraignant l'économie, ce scénario oblige à son développement, comme il oblige le pays à rester en état d'alerte.


Simulation économique

Le système de simulation économique testé au niveau de l'État est le Buidgétisme. L'on se reportera à la partie du site Internet et au sous-forum qui lui sont consacrés.
Comme l'économie est étatique, les Joueurs ne sont pas obligés d'utiliser ce système, mais peuvent éventuellement par ex. s'y référer ou narrer des interventions économiques qui seront traduites par le MJ dans le système.


Participer au pouvoir


Le pouvoir territorien est marqué par sa redondance entre le Parti Merksiste-Luniniste (PML) et l'état. Le Parti réuni en Plenum est censé orienter l'état. Parti et état créent et dirigent chacun leurs administrations de manière redondante : à une Commission du premier correspond généralement un Ministère du second.

On a ainsi ce ou ces exemple(s) d'équipe(s) dirigeante(s) :
http://repdem.cforum.info/f61-Formation-des-equipes-dirigeantes.htm

Actuellement, en pratique, la direction du parti, de l'état, de l'armée, des services secrets, est partagée par les mêmes hommes formant différents Clans merksistes au sein du PML.
Voir par ex. la description des Convictiniens et des Roubliniens :
http://repdem.cforum.info/t14-Convictine.htm

http://repdem.cforum.info/t60-Roubline-alias-Fedor-Pavlovitch-Gourevitch.ht…

Actuellement, Macsy Robespio alias Convictine, le "Dirigeant Suprême", cumule les plus hautes fonctions, étant le Chef Suprême des Armées et le Chef de l'État. Son homme de confiance, Haguir IrDiv dit Eldoradine, est le Secrétaire Général du PML, et Délo Alansky dit Brouillardine est le chef des services secrets (il est le Commissaire Général du Service de Sécurité d'État).

Donc c'est le Clan des Convictiniens qui dirige actuellement le pays, mais ils ont à eux seuls beaucoup trop de travail pour ne pas le partager avec d'autres Clans de bonne volonté !

Quels sont à présent les organes de direction du pays ?

Le BPSS a la haute main sur le pays. Il est en effet à la fois une direction suprême officieuse du pays, et une synthèse entre l'état, le PML et l'Armée. Il est dirigé par le "Dirigeant Suprême" du pays. Les dirigeants du pays ont leurs entrées au BPSS, mais Convictine peut accepter tout membre du CC du PML, voire toute personnalité, qui demande à y participer.

Les discussions plus ou moins secrètes du BPSS se tiennent ici.
http://repdem.cforum.info/f46-tat-Provisoire-Populaire.htm

Le "Dirigeant Suprême" Convictine nomme les ministres du Conseil de l'État Provisoire Populaire, et votre personnage peut solliciter un ou plusieurs ministères.

Vos personnages, s'ils sont merksistes, peuvent être d'office membres du Parti-Merksiste-Luniniste (PML) et de ses hautes instances si vous le souhaitez.

C'est le Comité Central du PML qui est censé formaliser l'orientation que doit prendre l'état.

Le Congrès Révolutionnaire se réunit actuellement pour formuler les objectifs indéologiques que l'appareil d'état devra poursuivre. Comme on l'a dit, tout personnage anciennement ou actuellement merksiste-luniniste peut être d'office un élu du CR. Actuellement, il n'y a pas encore eu d'élections.
Voir le RP du CR :
http://repdem.cforum.info/t44-Premier-Congres-Revolutionnaire-du-Parti-Merk…

Les Commissions du CC du PML sont des groupes de travail sur un thème particulier, une Commission présente ses conclusions au CC, le CC en discute et tranche, ce qui ensuite devra orienter les décisions d'un ou plusieurs ministères.


D'autres institutions

On trouvera la liste des Institutions ici :
https://sites.google.com/site/rdrepubliquedemocratique/institutions

Les autres institutions importantes du pays sont :

Les services secrets, appelés Service de Sécurité d'État (SSE) ;

L'Armée du Peuple ;

Les Partisans du Parti Merksiste-Luniniste sont des groupes de résistants qui restaurent la sûreté ou secondent l'armée.

Le Tribunal Militaire Populaire juge ou non les suspects.



Le sort des suspects


Disons-le, pour l'instant, vu l'état dans lequel se trouve le pays, il n'y a encore ni justice civile vraiment organisée, ni de prison fonctionnelle, ce qui veut dire une justice militaire à laquelle on ne fait pas forcément recours, des exécutions sommaires, et des camps de prisonnier ou de travail.

Les suspects qui ne sont pas abattus peuvent être détenu, avec ou sans jugement, soit dans le camp de prisonniers de l'ancienne zone industrielle d'El Futuro
http://repdem.cforum.info/t36-Le-camp-de-prisonniers-de-l-ancienne-zone-ind…
Soit envoyés dans le camp de travail et de rééducation de M'Toudra
Voir cette decription
 :
https://sites.google.com/site/rdrepubliquedemocratique/districts-et-villes/…
pour poster quelque dans le forum suivant un sujet en rapport :
http://repdem.cforum.info/f43-D3-Keitorbra.htm



Conclusion


Vous pouvez animer toutes sortes de personnages.

Vous avez des questions ? Des remarques ? Des suggestions ? Merci de les formuler.

Au plaisir de vous retrouver dans le jeu !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Juil - 14:41:58 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum -> hors-jeu (ex lude) -> Règles et contexte Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com