TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum

TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE
Jeu de simulation par forum d'une dictature d'inspiration communiste, ce pays virtuel est un univers conformiste, fonctionnel, où toute fantaisie est interdite.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Au cabinet médical du Dr Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, médecin des personnalités

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum -> Métropole = numéro de district NOM DE DISTRICT (situation) - Capitale, Autre Ville -> 03 ROUGE-LIESSE (Centre) - El Futuro, Endelblaad, Praksis
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Poudrine
Autre

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2017
Messages: 11
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien

MessagePosté le: Sam 8 Juil - 20:38:00 (2017)    Sujet du message: Au cabinet médical du Dr Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, médecin des personnalités Répondre en citant


Le pavillon de Poudrine
   

On disait Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, le meilleur médecin du pays. Il avait réussi à devenir le médecin des personnalités sous le nouveau régime merksiste-luniniste,  Il recevait ses célèbres patients avec ou sans rendez-vous dans sa maison restaurée et sécurisée par des soldats de l'Armée du Peuple.

Le docteur préparait lui-même ses remèdes sous forme de poudres, à base de pénicilline, d'arsenic, d'opiacés et d'autres substances médicamenteuses tantôt idoines tantôt un peu curieuses et qui entraînaient une dépendance voire des effets psychogènes.

Si le docteur ne fut pas trop longtemps inquiété par les "Rouges", il le dut à son sens politique. D'abord médecin des élites Hodésiens et de Croquemitine II en personne, le docteur Christian de Verrberg avait pris opportunément sa retraite durant la guerre civile, non sans omettre d'enterrer tout son matériel médical et ses fameuses poudres dans le jardin. Sa maison, située en banlieue, avait par bonheur échappé aux bombardements mais pas au pillage. Le docteur eut même droit à la visite de soldats de l'Armé du Peuple qui le laissèrent pour mort étant donné qu'il n'avait plus grand chose à leur offrir. Puis, une fois que les "Rouges" s'assurèrent la victoire, le docteur s'était tout aussi opportunément porté volontaire pour soigner leurs soldats. Peu à peu, l'armée, puis le nouveau pouvoir merksiste-luniniste, reconnurent ses talents au plus haut lieu. Ainsi, le docteur eut droit de récupérer sa maison entre temps réquisitionnée. C'est l'Armée du Peuple elle-même qui restaura le pavillon. Dorénavant, quatre soldats "rouges" assuraient même la sécurité de celui-ci. Voilà toute l'histoire.

Même si, en ces temps si troublés, ces gardes protégeaient fort opportunément Poudrine et son pavillon, allant jusqu'à assurer le secrétariat du docteur, celui-ci, en son fort intérieur, n'aimait guère leur présence, car il craignait qu'ils ne l'empêchent d'exercer librement son métier; il espérait qu'à la faveur d'une paix affermie, ces soldats finiraient par s'en aller.
_________________
M. le comte Christian de Verrberg, alias Poudrine,
Médecin des personnalités


Dernière édition par Poudrine le Mer 12 Juil - 21:19:21 (2017); édité 6 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 8 Juil - 20:38:00 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Convictine
Soutien du régime

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 160
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien

MessagePosté le: Sam 8 Juil - 20:44:40 (2017)    Sujet du message: Au cabinet médical du Dr Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, médecin des personnalités Répondre en citant

Convictine alla consulter Poudrine de manière inopinée. En lui parlant en Hodésien, le "Dirigeant Suprême vouvoyait son docteur au lieu de lui servir du "camarade".
- Bonsoir docteur, pardon de venir si tard. Pouvez-vous m'examiner rapidement?
_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Poudrine
Autre

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2017
Messages: 11
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien

MessagePosté le: Sam 8 Juil - 20:52:35 (2017)    Sujet du message: Au cabinet médical du Dr Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, médecin des personnalités Répondre en citant

- Mais bien sûr, Monsieur, par ici je vous prie...
Poudrine examina le "Dirigeant Suprême" comme suit.
Suite au contexte de fin de guerre civile, tirages au sort Eventualité du dégat aléatoire pour Convictine, personnage pricipal, visible sur  http://repdem.cforum.info/t34-essai.htm#p54

Réf. messages postés le
06/07/2017 11:31:58
06/07/2017 11:32:51

Résultats, 8, 1 et 6
8 = Blessure grave : nécessite des soins médicaux pour éviter que la blessure ne s'aggrave encore
5 = chiffre des dizaines traduit comme 2
1 = chiffre des unités = 21 = Mollet ou tibia droit

Convictine était arrivé en fauteuil roulant. Un bandage ensanglanté entourait la partie inférieure de la jambe droite du "Dirigeant Suprême". Le docteur défit le pansement. De Verrberg était habitué aux blessures de guerre. Il ne fut pas surpris de constater que Convictine avait été blessé par balle au mollet. La blessure était grave, et, le docteur désinfecta la blessure avec soin. Puis il extrait la balle avant de recoudre. Enfin il refit le pansement.

Il dit au "Dirigeant Suprême":
- A présent, vous devez garder le repos. Evitez absolument de vous déplacer pour le moment. Je vous donne quelques poudres comme médicament dont un excitant antidouleur et de la pénicilline. Je suis favorable à l'amputation, c'est toujours la méthode la plus sûre d'éviter l'infection et de sauver le malade. Si toutefois vous voulez conserver votre jambe, il faut que votre médecin ordinaire enlève les points de suture, nettoie la blessure et refasse le pansement. En cas d'infection, il n'y aura pas d'autre solution que l'amputation.
_________________
M. le comte Christian de Verrberg, alias Poudrine,
Médecin des personnalités


Dernière édition par Poudrine le Dim 9 Juil - 14:28:52 (2017); édité 2 fois
Revenir en haut
Convictine
Soutien du régime

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 160
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien

MessagePosté le: Sam 8 Juil - 21:00:20 (2017)    Sujet du message: Au cabinet médical du Dr Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, médecin des personnalités Répondre en citant

Il semblait que le docteur n'avait plus assez d'anesthésiant. Convictine s'efforça de rester stoïque mais laissa échapper un hurlement. Une fois la balle extraite, la plaie recousue et le bandage correctement refait, Convictine remercia le docteur en emportant les poudres. Le "Dirigeant Suprême" préférait pour le moment tenter de conserver sa jambe. Tant pis si elle resterait boiteuse. Mais il observerait scrupuleusement les recommandations du médecin. Et, si tant est qu'il n'ait pas trop de choses à penser, il n'omettrait pas de prendre ses médications. Ainsi Convictine fut-il relativement bien soigné et put-il lentement se remettre de sa blessure. Toutefois les poudres auxquelles il s'habituait causaient des effets secondaires l'empêchant par moments de travailler. Cela alimenta peu à peu des rumeurs sur une grave maladie touchant le "Dirigeant Suprême".
_________________
Macsy Robespio, dit Convictine,
"Dirigeant Suprême",
Chef Suprême des Armées,
Directeur Général de l'Administration Militaire Populaire,
Chef de l'État Provisoire Populaire,
Président du Conseil de l'État Provisoire Populaire


Revenir en haut
Georges de Lalsbourg
Autre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2017
Messages: 6
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien

MessagePosté le: Mar 8 Aoû - 11:20:49 (2017)    Sujet du message: Au cabinet médical du Dr Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, médecin des personnalités Répondre en citant

Georges alla, sous surveillance militaire, consulter le médecin Poudrine suite à un rendez-vous pris avec lui quelques heures auparavant. Les soldats, qui ne le quittaient plus depuis l'invasion de la Principauté, l'accompagnèrent jusque dans le bureau du médecin.

- Bonjour Camarade, je suis ici pour mon examen médical, j'ai pris rendez-vous sous le nom "de Lalsbourg".
_________________
Prince de Lalsbourg
Gouverneur Lalsbourg
Conseiller du "Dirigeant Suprême" à Lalsbourg
Membre de la Jeunesse Rouge


Revenir en haut
Poudrine
Autre

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2017
Messages: 11
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien

MessagePosté le: Mer 9 Aoû - 09:07:46 (2017)    Sujet du message: Au cabinet médical du Dr Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, médecin des personnalités Répondre en citant

Christain de Verrberg, dit "Poudrine", se hâta de rejoindre son poste sous le nez des agents scpéciaux et des soldats merksistes chargés de le surveiller. Le docteur n'en menait pas large: discrètement enlevé par des agents de la garde Blanche pour soigner Antonine III, puis discrètement raccompagné par eux jusqu'à El Futuro, il s'était absenté, au nez et à la barbe de ses gardiens, sufisamment longtemps pour que cela passe pour une véritable provocation. Le docteur craignait, par conséquent, de se faire emmener et interroger par le SSE dès son arrivée. C'est en coup de vent que Poudrine avait regagné sa place en remerciant "Cheftainova" de l'avoir remplacé.

"Poudrine" était inquiet, de plus, que le "frérot", octroyé gracieusement par Antonine, ne veuille le suivre juisque ici, ce qui susciterait bien des questions du SSE !

Quand le docteur vit arriver dans la salle d'attente une brochette de merksistes en uniforme, il se dit qu'il était bon pour qu'on l'embarque !

Mais ils accompagnaient un jeune homme, leur prisonnier.

L'un des barbouzes s'efforça de paraître civil mais n'en parut que plus militairement balourd, il commenca :

- Le Prince de H.-B. / Lalsbourg / Merksbourg a pris rendez-vous ce matin avec le docteur surnommé...

Très princièrement, le jeune homme lui coupa la parole :
- Bonjour Camarade, je suis ici pour mon examen médical, j'ai pris rendez-vous sous le nom "de H.-B. / Lalsbourg / Merksbourg".

Le docteur "Poudrine", réalisa que le jeune homme était aussi prisonnier que lui ! Comme c'était ridicule ! Un docteur et son patient, tous deux aux mains de leurs geôliers ! Ubuesque ! Énooorme ! Malgré le noble maintient un peu triste du jeune prince, le docteur Pourdine céda nerveusement. Devant la gravité grotesque des accompagnants merksistes, il éclata de rire. Plus il tentait de réfreiner son fou-rire, plus il s'y empétrait. mais le rire est le remède à l'absurde. Le Sud-Ouest Démocratique était devenu une telle prison que chacun en devenait le détenu ou le maton.

- Pardon... Excusez-moi, finit par dire le docteur. Peu habitué au nouveau style de politesse, il bafouilla.

- Monseigneur, veuillez..., euh ! "Camarade" de H.-B. / Lalsbourg / Merksbourg, je vais te recevoir.

Les gardiens, bien que formellement respectueux envers le Prince, semblaient vraiment vouloir accompagner celui-ci jusque dans le cabinet médical. "Poudrine" le leur refusa.

- Camarades, je reçois le Camarade de H.-B. / Lalsbourg / Merksbourg seul. Veuillez l'attendre, je vous prie, dans la salle prévue à cet effet.

Les accompagnants hésitèrent, puis s'emparèrent impoliment du téléphone du standard pour contacter leur hiérarchie. Le docteur de Verrberg referma la porte et pria au Prince de s'asseoir. Sans plus tarder, "Poudrine" commença l'examen.

Suite au contexte de fin de guerre civile, tirages au sort Eventualité du dégat aléatoire pour Georges de H.-B. / Lalsbourg / Merksbourg, personnage pricipal, visible sur  http://repdem.cforum.info/t34-essai.htm#p54
CF évtnualité du dégât aléatoire sur http://repdem.cforum.info/t30-ventualit-du-d-gat-al-atoire.htm

Réf. messages postés le
09/08/2017 07:12:50
09/08/2017 07:13:40
dé = 2

Résultats :
chiffre des millisecondes = 0 traduit comme 10 (pour le premier tirage) ;
dé = 2 traduit comme 0 pour le chiffre des dizaines (pour le second tirage) ;
0 = chiffre des unités (pour le second tirage) ;

"Si 00, considérer que le résultat égale 30."

Premier tirage
"10 = Blessure critique (Atteinte fatale si affecte une parties du corps où se trouvent des organes vitaux : tête, cou, poitrine, foie, estomac, ventre). )"
L'atteinte n'est pas fatale puisque le personnage commence le jeu !

Second tirage
"30 = pas de zone du corps identifiable ( nécessite une médecine de pointe en cas de blessure grave ! )"

Résultat = atteinte grave générale, non localisée, nécessite un traitement médical de pointe.


Le jeune homme était très affibli, il avait un peu de fièvre, il avait l'air amaigri. La palpation révélait des douleurs diffuses ainsi que des douleurs à l'abdomen. Depuis quand?

L'interrogatoire du patient révéla, outre des troubles de la digestion, un syndrome polyalgique diffus et un début de désydratation. Il y avait visiblement une élévation de la vitesse de sédimentation. Voilà qui pouvait être grave !

Le médecin posait diverses questions pour tenter de comprendre. L'une d'elle révéla la source du problème.

- N'avez-vous pas consommé ou bu quelque chose de pas très net pendant la guerre ?

En général, l'eau n'était plus très potable, il aurait fallu la bouillir systématiquement. Il était tout de même scandaleux que l'on n'ait pas mieux veillé à la boisson et l'alimentation du Prince !

Il s'agissait donc d'une arthrite réactionnelle à une infection digestive.

Poudrine donna, sous forme de poudres, un puissant antibiotique au Prince et des remontants.

- Monseigneur, il faut impérativement que toutes les boissons et aliments que vous ingérez soient bouillis. Je vous donne quelques poudres comme médicament pour une durée de quinze jours : un bactériophage, ainsi qu'un excitant antidouleur, à diluer dans un grand verre d'eau. Votre état va guérir sous 48 heures et ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Dès demain, vous serez mieux. Mais vous vous sentirez faible durant une semaine.

De Verrberg commença donc à rédiger la prescription. Ces poudres seraient efficaces, en effet, mais, du fait que le puissant tonique était l'arsenic, un poison en réalité, si le Prince observait son traitement, cela pourrait le rendre insomniaque, nerveux, agité, risquer de le rendre dépendant au poison. Car le dada du fameux "Poudrine" était de droguer ses patients en les soignant.

"Poudrine" ajouta :

- Monseigneur, étant donné que vous êtes, comme moi, prisonnier, désirez-vous que je vous prescrive aussi des cures termales et des séances de kinésithérapie? Pendant un mois, renouvelable ici? Si vous restez sous surveillance des merksistes, cela vous permettrait de pouvoir un peu circuler plus souvent.
_________________
M. le comte Christian de Verrberg, alias Poudrine,
Médecin des personnalités


Revenir en haut
Georges de Lalsbourg
Autre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2017
Messages: 6
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien

MessagePosté le: Jeu 10 Aoû - 14:05:48 (2017)    Sujet du message: Au cabinet médical du Dr Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, médecin des personnalités Répondre en citant

Georges écouta d'une oreille attentive les recommandations du médecin concernant la nourriture puis la poudre. Georges, restant clame et serein tout en se redressant, répondit noblement :

- inutile de m'appeler "Monseigneur", aujourd'hui je ne suis pas plus seigneur que vous, Docteur. Je vous remercie pour votre proposition, mais un Lalsbourg se doit d'être toujours présent dans les Lalsbourg, surtout à l'heure actuelle, voyez-vous. Tant qu'il restera un Ham-Berg dans les Lalsbourg, notre pouvoir ne sera pas menacé. M'absenter trop longtemps est un risque que je ne peux pas courrir, mais merci tout de même, Docteur.
_________________
Prince de Lalsbourg
Gouverneur Lalsbourg
Conseiller du "Dirigeant Suprême" à Lalsbourg
Membre de la Jeunesse Rouge


Revenir en haut
Poudrine
Autre

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2017
Messages: 11
Nationalité: Territorien (= de ce pays)
Citoyenneté: Citoyen
Origine ethnique: Hodésien

MessagePosté le: Mar 15 Aoû - 15:23:17 (2017)    Sujet du message: Au cabinet médical du Dr Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, médecin des personnalités Répondre en citant

Le docteur répondit :

- Oui, euh Prince. Je comprends. Vous représentez toutefois beaucoup pour nous autres Hodésiens attachés à leurs traditions. En cas de problème de santé, mon cabinet médical vous est ouvert. Si nécessaire, je vous fournirai les certificats médicaux dont vous auriez besoin. Permettez-moi de vous souhaiter bonne chance politiquement, et bon rétablissement.

Ainsi le Prince fut-il soigné et peut-être même sauvé par Poudrine.
_________________
M. le comte Christian de Verrberg, alias Poudrine,
Médecin des personnalités


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:19:50 (2017)    Sujet du message: Au cabinet médical du Dr Christan de Verrberg, surnommé Poudrine, médecin des personnalités

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRITOIRE DE L'ÉTAT PROVISOIRE POPULAIRE DU SUD-OUEST DU CONTINENT NORD dit SUD-OUEST DÉMOCRATIQUE Index du Forum -> Métropole = numéro de district NOM DE DISTRICT (situation) - Capitale, Autre Ville -> 03 ROUGE-LIESSE (Centre) - El Futuro, Endelblaad, Praksis Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com